Témoignage d’un médecin des côtes d ‘Armor

 

Comme je te le disais au téléphone , j’ai subi un « entretien confraternel » le 20 mars avec le Dr XXX  , nouveau medecin-chef du contrôle médical .

Je l’ai vécu comme une agression , en raison de l’objectif de mettre la pression sur les professionnels , travaillant le plus sur le département . Il répondait avec zèle sur une directive de la CNAM .

Ils utilisent des statistiques auxquelles il faudrait  correspondre à la moyenne , c’est à dire ne pas dépasser 1500 contrats médecin-traitant . C’est totalement irréalisable , en raison du contexte local , de pénurie .

Il me préconisait de moins travailler , de faire moins d’heures , de ne pas prendre de remplaçant . Pour les arrêts de travail , il faudrait faire reprendre les patients le  vendredi . Les arrêts de travail du lundi sont en majorité des arrêts de complaisance !!! L’augmentation de la fréquence des Burn Out , il ne connaissait pas , et la pathologie de TMS en milieu agro alimentaire , due aux condition de travail , il ne connait pas , comme les difficultés d’obtenir l’assistance des radiologues , rhumatologues , MPR …

Et surtout , les menaces sur la mise sous tutelle de la délivrance des arrêts de travail , me semble totalement irréalisable .

Il résulte de cet état d’esprit une perte de confiance et de sérénité dans les rapports que nous avons avec nos patients et une grande démotivation .

Bien amicalement .

Laisser un commentaire

Fermer le menu